lundi 14 septembre 2009

Baisse de la Consommation de vin en France

Baisse de la Consommation de vin en France

Selon les chiffres présentés ce mardi par la branche conseil en statistiques du ministère de l'Agriculture, un Français consomme en moyenne un verre par jour.

Au pays du vin, la consommation est en chute libre. En 50 ans, les Français qui buvaient en moyenne 120 litres par an et par personne, soit 3 ballons par jour, ont divisé par trois leurs habitudes de breuvage. Désormais, la consommation moyenne annuelle de vin, selon les derniers chiffres publiés ce mardi par FranceAgriMer, la branche conseil en statistiques du ministère de l'Agriculture, s'élève à 43 litres. Cela équivaut à un ballon de vin par jour et par personne. Rien qu'en un an, entre 2007 et 2008, la consommation a diminué de 4 litres.

Le début de l'année en cours n'est guère plus souriant pour les producteurs. «La situation des marchés peut être désormais qualifiée de dépressive et d'inquiétante, fait remarquer André Barlier, directeur marché et prospectives chez FranceAgriMer. Au premier trimestre, la consommation sur le marché intérieur a baissé de 15% en volume et 28% en valeur. Et les exportations vers nos voisins européens ne permettent pas de renverser la tendance. Elles évoluent en effet dans les mêmes proportions, avec une affectation particulière pour les vins haut de gamme et le champagne notamment au Royaume-Uni.

Un changement de culture

Les publicités à répétition des années 1970-1980 contre l'abus d'alcool au volant, avec comme slogan «un verre, cela va ; deux verres, bonjour les dégâts», auront porté leurs fruits au-delà des espérances. Plus profondément, les jeunes délaissent le vin et préfèrent d'autres types d'alcool, souvent plus forts. Les statistiques montrent en effet que les moins de 35 ans boivent trois fois moins de vin que la moyenne nationale. En revanche, les 50-64 ans presque deux fois plus.

La filière peut toutefois se rassurer avec l'évolution des prix : si la demande est orientée à la baisse, l'offre l'est aussi fortement. Le prix moyen d'une bouteille en linéaire s'élevait à 3,54 euros en 2008. Globalement l'an dernier, la grande distribution, qui représente les deux tiers des ventes de vin dans l'Hexagone, a ainsi vu son chiffre d'affaires sur le vin progresser de 2,4%, à 3,32 milliards d'euros, malgré des volumes de ventes en baisse de 1,1%.

Cette tendance de la réduction de l'offre devrait perdurer. Les chiffres définitifs des vendanges de l'automne 2008 confirment en effet toujours selon FranceAgrimer une récolte de 42 millions d'hectolitres en France, soit «la plus basse de plus 15 ans».

source


Marketing Insolite
A fond sur les Buzzs

Aucun commentaire:

Publier un commentaire