jeudi 31 juillet 2014

L’apprentissage des langues est un marché à grand potentiel en Chine

L’apprentissage des langues est un marché à grand potentiel en Chine

Le potentiel du marché de l’apprentissage des langues en Chine

Aujourd'hui le chinois fait de pair avec l'anglais. On compte jusqu'à un cinquième de la population mondiale qui connait ou apprend la langue chinoise. Comme Gordon Brown, le ministre des Finances britannique, observé à un voyage en Chine l'année dernière, dans deux décennies les anglophones de la Chine dépasseront déjà des anglophones natifs dans le reste du monde. Ceci est l’essence d’un marché qui comprend tout de livres, des matériels pédagogiques et des tests à la formation de professeur et des écoles de langue eux-mêmes. Avec plus de 60 milliards de dollar par an, la Chine est déjà le plus grand marché du monde pour des services de Langue anglaise, estime Mari Pearlman à ETS, un groupe américain qui a développé le TOEFL, un test célèbre de compétence de Langue anglaise.

Le marché du matériel pédagogique en Chine

La plus grande partie de ce marché est dépensée sur du matériel pédagogique: dictionnaires, manuels de langue et aides de salle de classe. La plupart d'entre ceux-ci sont fournis par les institutions d'enseignement d'entreprises étrangères en partenariat avec des sociétés locales. Macmillan a vendu plus que 100 million de manuels scolaires en Chine avec son FLTRP partenaire, qui a un cinquième du marché et est l'éditeur chinois principal de livres de Langue anglaise. Longman (qui appartient à Pearson, le copropriétaire de l'Économiste), l'Oxford University Press et HarperCollins a des dictionnaires bilingues populaires, tandis que l'Apprentissage de Thomson a accordé une licence à ses matériels pédagogiques d'Enseignement.
La demande de manuels a été stimulée par la baisse récente du gouvernement (de 12 à neuf) de l'âge auquel les élèves d'école primaire commencent à apprendre l'anglais et beaucoup de villes orientales ont commencé à l'enseigner à six. Sur quelques évaluations, des textes anglais représentent maintenant jusqu'à un cinquième des ventes de livre entières du pays. Si les éditeurs étrangers doivent accorder une licence aux éditeurs chinois, presque la moitié du marché d’enseignement anglais implique l'achat de droit d'auteur étranger.

Voir aussi :


Marketing Insolite
Blog Marketing et pratiques insolites

Que retenir du Ecommerce Chinois en 2014

Que retenir du Ecommerce Chinois en 2014


Pour réussir en Chine, il ne suffit pas de montrer que l'on a développé quelque chose qui marche ailleurs
 Comme pour d'autres secteurs industriels, il est difficile de trouver des professionnels de talent en Chine. La main-d'oeuvre s'arrache

En 2014, le potentiel de l’e-commerce chinois c’est :

  • 632 millions d’internautes chinois dont 527 millions utilisent leur téléphone pour rester connecté pratiquement en permanence.
  • 271 millions d’e-shoppers sur l’année 2013
  • 47,6 milliards de RMB soit 400 milliards de RMB dépensés en ligne attendu à 1 trillion de yuans (environ 115 milliards d’euros) en 2015.
Les habitudes d’achats en ligne des e-shoppers chinois sont de plus en plus stables ce qui démontre que ce marché arrive bientôt à maturité (iresearch).

Qu’est ce que cela signifie pour les marques souhaitant s’établir dans l’e-commerce chinois ?

Les habitudes sont plus stables, plus prévisibles. Les prévisions sont plus fiables, les stratégies de marketing digital deviennent de plus en plus efficaces… et les consommateurs de plus en plus exigeants. Avec un secteur tel que celui-ci, il vous faut absolument mettre en place les bonnes méthodes.
Nous allons dans un premier temps aborder ce qui est directement relatif au site web ensuite passer sur la diffusion du contenu vers vos clients et enfin les modes de paiement utilisés en Chine.


Le nom de domaine du site doit être chinois

Avant toute chose votre site web doit être localisé en Chine pour bénéficier d’un nom de domaine en .cn
Pour ce faire vous devez faire une demande auprès de la CNNIC qui est un organe du ministère de l’industrie et du gouvernement chinois :
Une fois votre demande faite, obtenue et validée votre site doit impérativement suivre les règles ci-dessous pour avoir la capacité d’attirer les e-shoppers chinois

La forme du site

  • Votre site doit être en caractère chinois simplifiés
  • Des pages rapides à charger
    • L’internet chinois n’est pas aussi rapide qu’en Europe ou aux Etats-Unis ce qui veut dire que les pages contenant trop d’éléments lourds à charger tel que de grosses vidéos ou bien des images non optimisées web vont vous faire perdre un important trafic. En effet, avec la diversité de l’offre si une page met trop de temps à s’afficher le client chinois va simplement changer et aller acheter ailleurs.
  • Une page d’accueil contenant un maximum d’informations
Pour vous montrer la différence voici deux captures d’écran :
Tout d’abord le site de Taobao, incontournable de l’e-commerce chinois :

Ici se trouvent tout les « codes de design » de sites webs destinés aux internautes chinois à savoir :
  • Informations sur les prix
  • Informations sur les moyens de paiement
  • Le caddy en bas à droite qui permet de savoir d’un coup d’œil ce qui a été acheté
  • Les promotions.
Tout ceci en un clin d’œil sans avoir à changer de page ou utiliser le menu déroulant.
Ce qui est vu dès le premier coup d’œil est ce qui compte le plus. Car ce que recherchent les chinois avant tout ce sont les promotions et la comparaison entre les prix. Taobao répond à cette demande.



http://www.capitaine-commerce.com/2014/07/30/39342-les-elements-fondamentaux-a-retenir-pour-reussir-dans-le-commerce-en-chine/

Marketing Insolite
Blog Marketing et pratiques insolites

mardi 29 juillet 2014

Le système de referencement (ou SEO) sur Baidu

Le système de referencement (ou SEO) sur Baidu

Avec l’intérêt grandissant des entreprises pour la Chine, il est sur que nous allions vous proposer ce genre d’aticles , aui sera attache à devenir prépondérant à l’avenir pour les entreprises qui cherchent à s’établir durablement en Chine, pourquoi ne pas gagner un avantage compétitif

Vous le saviez

Pour réaliser un referencement de qualité, il faut faire appel à des experts chinois du SEO search engine optimisatio, ces experts connaissent très bien le marché chinois et savent quels en sont les règles.




Depuis quelques années, grâce à des techniques de commerce copiées sur les systèmes occidentaux, la Chine ne cesse d'évoluer et d'accaparer l’attention du monde entier par ses prouesses. Outre que les Chinois sont importants en nombre, il est aussi prouvé que leurs pouvoirs d'achats se sont suffisamment améliorés à tel point qu’ils intéressent les producteurs de la planète quel que soit ses domaines d'activités. Toutefois, il est de notoriété publique que percer sur le marché chinois n’est pas une chose aisée. En effet, en plus de la langue, il faut également comprendre la culture et l'administration chinoise pour s'y implanter. De plus, l’existence des censures diverses dans plusieurs domaines constitue un frein supplémentaire à cela. Ainsi ceux qui veulent conquérir des clients en Chine doivent prendre en compte ces facteurs.via

Baidu pour une meilleure visibilité

Avec l'avènement des nouvelles technologies dont Internet, la Chine possède actuellement son outil de recherche qui est le Baidu. Aussi pour attirer les potentiels clients en Chine, faut-il déjà travailler sa visibilité sur Baidu. Conçu, il y a plus des 13 ans, ce moteur de recherche est vite devenu le premier outil de recherches des Chinois du fait qu’il fait des recherches en mandarin. Ainsi plus de 80% des chinois la consulte quotidiennement dès qu'ils sont en quête d’informations et ce chiffre ne cesse d'augmenter avec le temps. Toutefois avant de pouvoir se présenter sur Baidu, plusieurs paramètres doivent être pris en compte car les experts ont constaté que les techniques de référencement sur Baidu ne sont pas identiques à celles utilisées par les habituels moteurs de recherche.

Les paramètres à considérer pour se positionner sur Baidu

En effet, dès la conception d'un site, même si celui-ci appartient à des entreprises autres que chinoises, l'achat d'un domaine chinois est obligatoire et il faut que celui-ci soit également hébergé en Chine. Heureusement de par la présence de nombreuses sociétés spécialistes en la matière, il est facile de trouver les liens nécessaires pour s'enregistrer dans le domaine chinois et l'hébergement en Chine. Puis, compte tenu du contexte et de la culture chinoise, le choix des mots clés est aussi crucial. Que ce soit pour le SEO in page ou pour ceux à mettre dans le contenu du site même. En effet, compte tenu des censures en Chine, il est crucial de bien choisir les informations contenues à afficher en haut de la page. En sachant que tout ce qui a trait au sexe ou argent sont censurés. En ce qui concerne les Baidu SEO Offpage, c'est le nombre des liens qui ramènent vers le site qui l'emporte, plus il y a des liens qui convergent vers le site, plus il est détecté au plus vite par Baidu. Pour cela, Baidu possède des outils et des services payants générateurs de mots clés comme le Google Adwords pour aider les entreprises.

conclusion 


Et finalement, il faut que le contenu du site soit traduit en mandarin. Aussi dans toutes les actions à entreprendre, autant que possible, faut-il utiliser tous les services de Baidu pour un bon positionnement et pour le référencement proprement dit.
http://www.latribune.fr/technos-medias/internet/20130716trib000776019/jusqu-ou-baidu-le-google-chinois-va-t-il-aller-.html
http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/04/03/en-chine-aussi-l-internet-est-en-effervescence_4394841_3234.html
http://www.business-internet-chine.com/moteur-de-recherche/10-choses-a-savoir-sur-le-referencement-en-chine.php

Professionnels du seo, n hesitez pas a commenter je ne censure que les spams

Marketing Insolite
Blog Marketing et pratiques insolites

Le saviez-vous que les hommes belges chouchoutent davantage leur partenaire que les femmes belges ?

Cette étude bouleverse plusieurs stéréotypes, comme par exemple :
· Étonnament, ce ne sont pas les hommes qui détiennent les cordons de la bourse mais les femmes. 56.4% des femmes contre 48.2% des hommes avouent s’octroyer moins de petits plaisirs pendant cette période de crise.
· Les jeunes aiment offrir du chocolat, des bonbons ou d’autres friandises: 51.2% pour les 16-24 ans et 43.4% pour les 25-34 ans. Plus l’on vieillit, plus l’on aime s’offrir des bouquets de fleurs: 43.2% des 35-44 ans, 47.2% des de 45-55 ans et surtout 60.9% des 55+.

Les Petits Plaisirs favoris des belges :

Top 5 des petits achats des Belges: Femmes Hommes 1. Vêtements, chaussures, sac (69.8%) 1. Restaurant/Takeaway (33.6%) 2. Restaurant/Takeaway – Livres/journaux/ Magazines (24.9%) 2. Voyages (31.6%) 3. Voyages (21.4%) 3. Vêtements, chaussures, sac (28.7%) 4. Make-up (18.9%) 4. Cd’s/Dvd’s/ jeux vidéo (25.9%) 5. Bijoux/horloges (18%) 5. Vin/alcool (25.2%)
Marketing Insolite
Blog Marketing et pratiques insolites

jeudi 24 juillet 2014

Steve Jobs Think different !

Steve Jobs Think different!
Marketing Insolite
Blog Marketing et pratiques insolites

lundi 7 juillet 2014

Les touristes chinois : les nouveaux chouchous des tours opérateurs

Les touristes chinois sont les nouveaux chouchous des tours opérateurs des quatre coins du monde. En effet, mis à part leur nombre en masse, les chinois sont également de très gros dépensiers lorsqu’ils parcourent le monde. En 2012, les chinois ont dépensé plus de 100 milliards de dollars durant leurs différentes escapades touristiques dans le monde et ce chiffre monte en flèche chaque année.

Les touristes chinois à la découverte du monde

Si les plus fortunés de la planète se font discrets lorsqu’ils sont en vacance, de l’autre côté les chinois font parler d’eux dans les quatre coins du globe. En effet, les nombres de chinois qui vont visiter le monde dépasseront la barre des 100 millions en 2014. Ce n’est pas qu’une simple estimation, car en 2013, ils étaient déjà aux environs de 97 millions à voyager partout dans le monde. L’arrivée en masse des chinois fait le bonheur des tours opérateurs et des pays qu’ils visitent.



Fini le voyage en groupe ?

Les chinois ont souvent tendance à voyager en groupe et d’après les statistiques, ces derniers sont classés parmi les touristes les plus dépensiers de la planète. En 2011, aux États-Unis, les touristes chinois dépensaient en moyenne 7000 dollars par personne, le triple de la dépense moyenne des touristes aux États-Unis cette même année. En bref, les chinois représentent une nouvelle part de marché qui n’est surtout pas à délaisser aussi bien pour les agences de voyages que pour les pays de destination.
Les touristes chinois : les touristes les plus protégés au monde
Compte tenu de leur nombre et des sommes exorbitantes qu’ils déboursent lorsqu’ils sont en voyage, les touristes chinois deviennent des proies faciles pour les malfrats. Ainsi les gouvernements européens ont pris les mesures nécessaires pour éviter les différentes formes d’agressions contre les touristes et particulièrement pour ceux en provenance de Chine.
En France par exemple, des patrouilleurs sont placés un peu partout sur les sites touristiques les plus fréquentés. Différentes collaborations entre policier chinois et français sont également en cous de signature pour assurer au mieux la sécurité des touristes chinois. L’enjeu est de taille pour la France ainsi que pour les autres pays de destination, car l’arrivée de cette nouvelle génération de touriste chinois très dépensier est un grand plus pour l’économique de ces derniers.

Chouchoutes dans le monde sauf en France 

Si les touristes chinois sont chouchoutés partout dans le monde, c’est parce que la Chine est en pleine croissance économique actuellement. Le niveau de vie de la classe moyenne chinoise est en train de s’améliorer, ce qui veut tout simplement dire : des clients de plus chaque année. Si les chinois sont mieux protégés par rapport aux autres touristes du reste du monde, c’est que ces derniers ont tendance à emmener avec eux une importante somme d’argent liquide, en bref, des proies faciles pour les pickpockets. Les différentes agressions sur les touristes chinois dans le monde ces dernières années commencent à inquiéter les autorités chinoises qui peuvent du jour au lendemain supprimer certaines destinations donc autant prendre toutes les dispositions nécessaires afin d’éviter que ce genre de situation n’arrive.
Source :


  1. http://www.courrierinternational.com/article/2014/05/20/comment-proteger-les-touristes-chinois-a-paris
  2. http://touristechinois.com/


Marketing Insolite
Blog Marketing et pratiques insolites

lundi 30 juin 2014

Le fashion en Chine a le vent en pourpre

Le Fashion en Chine a le vent en pourpre 


L’économie de la Chine est en pleine croissance malgré la crise mondiale. Cette nation est faite pour devenir une superpuissance mondiale d’ici quelques années.

La Chine et le pret a porter 

La réussite de la Chine, elle le doit avant tout à un peuple très productif dans presque tous les secteurs d’activité industriels, mais surtout dans le textile. La Chine est aujourd’hui en tête dans ce domaine avec près de la moitié des exportations mondiales de vêtement et de fibre textile. Elle a devancé tous ses concurrents, notamment l’Inde et le Japon. Le plus grand atout de ce pays se situe au niveau du coût de production qui est nettement bas par rapport aux autres pays producteurs. La Chine va même plus loin en délocalisant ses activités industrielles vers d’autres zones à faible coût de main-d’œuvre comme en Asie du Sud-est ou en Afrique.


La réussite de la Chine : une opportunité pour les marques Fashion

Pour les Chinois, le luxe est un symbole de réussite. Avec un revenu beaucoup plus élevé, les chinois dépensent beaucoup plus en vêtements et accessoires de mode et pas n’importe lesquels, ils exigent des produits portant l’initiale des grandes marques connues internationalement. Si Hermès, Cartier ainsi que les plus grandes marques de luxes se sont implantés dans les quatre coins de la Chine, mais surtout à Shanghai, la capitale asiatique de la mode. Cette invasion des marques étrangères en Chine est liée au fait que les chinois ont un pouvoir d’achat nettement plus élevé qu’il y a quelques années et les statistiques révèlent que les consommateurs chinois dépensent deux fois plus dans les accessoires de mode que le géant américain et japonais.

Les marques de luxe chinoises

Les chinois ne sont pas du genre à se laisser faire dans le secteur industriel. L’arrivée des grandes marques de luxe en Chine a favorisé le développement de l’industrie de la mode dans le pays. Si le « Made in China » fut autrefois considéré comme étant des produits de mauvaise qualité, ce n’est plus le cas aujourd’hui. En effet, ces dernières années, les chinois se sont concentrés sur la qualité des produits qu’ils proposent sur le marché. Le « Made in China » commence à entrer en gamme. Certes, la mode chinoise n’a pas encore vraiment sa place en Chine, toutefois, le reste du monde commence à s’y intéresser de très près. L’avantage des chinois par rapport aux autres nations se situe au niveau du prix. Pour un produit de luxe de même qualité, les chinois sont capables de le vendre à un prix défiant toute concurrence. La Chine règne sans rivale dans la production de matière première, c’est ce qui fait sans doute son plus grand atout. Quant à la main d’œuvre, les chinois vont plus loin en délocalisant leurs activités industrielles hors de leurs frontières comme en Asie du Sud-est. La domination chinoise dans l’industrie de la mode est du luxe verra sans doute le jour d’ici quelque année. Le monde entier doit se préparer à de grands changements qui risquent fort de bouleverser l’économie mondiale.

  1. http://www.kpmg.com/fr/fr/issuesandinsights/articlespublications/press-releases/pages/le-consommateur-chinois-devenu-averti-produits-luxe.aspx 
  2. http://www.ubifrance.fr/001b1401401a+le-marche-des-accessoires-de-mode-en-chine-2014.html
  3. http://marketing-insolite.blogspot.fr/2014/02/le-textile-chinois-en-afrique.html
  4. http://fashionchinaagency.com/




Marketing Insolite
Blog Marketing et pratiques insolites