jeudi 20 juillet 2017

Il y a dix ans la sortie du 1er épisode de Mad Men

Le 19 juillet 2007, il y a exactement dix ans, sortait aux Etats-Unis le premier épisode d'une saga devenue culte depuis : Mad Men. Cette série, qui se déroule à New York dans les années '50 et '60, relate les aventures (personnelles et professionnelles) de Don Draper, directeur créatif d'une agence publicitaire basée à Madison Avenue, et de ses dépendants, qui s'autoproclament « Mad Men ».




Les sept saisons de la série, diffusée entre 2007 et 2015, ont profondément marqué le monde des séries télévisées mais pas que. Voici une infographie réalisée par le graphistes de l'imprimeur en ligne Stampaprint à l'occasion du cet anniversaire, qui permet de connaître des anecdotes et des curiosités à propos de la série et qui montre clairement l'importance de celle-ci dans les domaines les plus divers : la publicité, le marketing, la mode, le lifestyle...


Quelques exemples?
Non seulement la série des publicitaires de Madison Avenue a collectionné une myriade de récompenses pour ses mérites télévisuels (voir image ci-dessous), mais son concepteur, Matthew Weiner, s'est vu adresser une lettre de félicitations par … l'ancien président des États-Unis Barack Obama même. Ses personnages ont dicté la loi en matière de tenues vestimentaires et de canons de beauté, relançant les tendances vintage des années '50 et '60. La maison Banana Republic, par exemple, a lancé en 2011 une collection éponyme qui s'en inspire, tandis que, selon une étude britannique, la hausse de 10 % des opérations de chirurgie esthétique du sein en 2010 serait en partie explicable par la volonté des femmes d'outre-Manche de conformer leurs courbes à celles de Joane. L'impact de Don Draper & Cie sur les canons esthétiques est témoignée aussi par la mise sur le marché en 2010 par Mattel d'une collection de poupées qui représentent les personnages clés de la saga. A vous de découvrir cette image maintenant et tous ses contenus !

Marketing Insolite
Blog Marketing et pratiques insolites

vendredi 7 juillet 2017

Les T Shirts les plus insolites

Les T Shirts les plus insolites

Marketing Insolite
Blog Marketing et pratiques insolites

mardi 4 juillet 2017

Insolite : les sculptures dans le sable

Insolite et tellement beau



Marketing Insolite
Blog Marketing et pratiques insolites

lundi 3 juillet 2017

samedi 1 juillet 2017

L'industrie du Fake Marketing en Chine

L'industrie du Fake Marketing en Chine, cette vidéo qui fait buzz.

Marketing Insolite chinois

Où comment les robots font pour générer des faux likes partages et vues...


On peut se poser des questions sur :

  1. Les campagnes sur les réseaux sociaux en Chine 
  2. La publicité online 
  3. et le marketing sur Wechat 



Blog Marketing et pratiques insolites

vendredi 16 juin 2017

La fin du commerce traditionnel ?

Avec le développement d’Internet, on nous avait annoncé la fin du commerce traditionnel. C’en était fini des magasins en centre-ville et même des enseignes dans les centres commerciaux : désormais, tout allait se passer en ligne. Eh bien on s’était trompé. Les boutiques traditionnelles ont encore de beaux jours devant elles… à condition de s’adapter aux nouvelles technologies. Ticket Promo les aide via sa nouvelle plateforme.
Passer commande en ligne, régler depuis son canapé et se faire livrer à domicile, oui c’est pratique et oui ça se développe. 20 milliards d’euros ont été dépensés au premier trimestre de cette année dans les ventes en ligne en France. Le chiffre continue à augmenter, +14% par rapport à la même période l’an dernier. Nous sommes désormais dans notre pays 36 millions à faire nos emplettes sur Internet.
Mais le e-commerce ne peut pas s’imposer dans tous les domaines. Et même les internautes habitués à faire leurs courses en ligne ne délaissent pas complètement les magasins traditionnels. Les deux supports sont complémentaires: on achète sur Internet certains produits mais on se rend encore en boutique pour en trouver d’autres, avec le bon conseil et la possibilité de manipuler ou d’essayer l’article. Certains géants de la vente en ligne commencent même à ouvrir de vrais magasins ! Car le consommateur passe de l’un à l’autre : il sélectionne des produits en ligne avant de venir les voir en boutique ou il les essaye en magasin et se les fait livrer chez lui depuis son ordinateur. Ce n’est donc pas la fin des magasins physiques, bien au contraire. Mais les enseignes doivent proposer aux clients des solutions digitales. Le lien entre la boutique et Internet doit être évident, sinon le commerçant semblera ringard et ses offres ne seront pas en adéquation avec les attentes des consommateurs.
Ticket Promo : le lien entre la réalité et le digital
La nouvelle plateforme de Ticket Promo fait le lien entre la boutique et Internet et entre le professionnel et le client. Fort de son expérience de 16 années dans la publicité au dos des tickets de caisse, Ticket Promo lance aujourd’hui un site et une application mobile pour rendre les coupons de réduction accessibles en ligne. Le client repère sur le site ou sur son smartphone les promotions qui l’intéressent, il télécharge les bons et se rend ensuite dans l’enseigne pour en bénéficier. Le professionnel peut diffuser ses coupons de manière traditionnelle, mais aussi sous forme d’offres Push. Il peut même utiliser la plateforme pour développer différents services comme la possibilité de réserver en ligne. L’utilisateur n’a qu’à faire flasher son bon pour profiter de la réduction, il peut ensuite noter et commenter l’offre dont il a bénéficié. Grâce à la plateforme Ticket Promo, le lien entre le consommateur et le commerçant est maintenu et même développé, via l’utilisation des nouvelles technologies


Marketing Insolite
Blog Marketing et pratiques insolites

mercredi 7 juin 2017

Un « boys band » composé de … 5 filles, un coup marketing gagnant !

Un « boys band » composé de … 5 filles, un coup marketing gagnant !


FFC Acrush est le nom du dernier boy band chinois en train de créer le buzz sur les réseaux chinois. Leur particularité ? Ses membres…5 filles jouant dansant et chantant comme des hommes.
Le groupe est devenu la nouvelle sensation en Chine avec près d’un million de fans sur Weibo, qui est l’équivalent de twitter, un coup marketing gagnant.



Le"boy band"est composéde Lu Ke Ran, Peng Xi Chen, Lin Fan, An Jun Xi et Min Jun Qian, toutes étant bel et bien des filles. Les membres préfèrent ne pas utiliser de pronoms de genre et utilisent les termes« meishaonian »,expression épicène(sans genre)qui signifie« beaux jeunes »en Chinois. Le"A"majuscule présent dans le nom du groupe fait référence au dieu Grec Adonis, fils d’Aphrodite et dieu de la « Beauté » masculine.

L’une des plus grandes stars actuelle de la musique pop chinoise, Li Yuchun, est l’une des sources d’inspirations du boy band en raison de son androgynie.

En Chine, les fans nomment les beaux hommes « maris ». Voilà ainsi de quel surnom ont hérité à leur tour les membres du groupe de C-pop(Chinese pop).
Depuis quelques années maintenant, l’androgynie est de plus en plus acceptée dans la société chinoise. La beauté masculine, surtout dans l’
industrie musicale, est devenue à la fois un vrai outil marketing mais également un argument de vente.

Bien que possédant une communauté de fans conséquente, personne n’a encore donné de surnom à ces fans en attente de la sortie du premier morceau.
En effet, le groupe n’a encore sorti aucune musique mais l’attente ne devrait plus être très longue annonçait-il lundi 1er mai sur leur compte Instagram @FFC_Acrush : « 我们的MV 即将上线 » - « Notre clip vidéo est bientôt en ligne ! ».
Le groupe très présent sur ses réseaux sociaux, alimente sans cesse ses comptes de courtes vidéos les montrant en pleine préparation de clip, en backstage ou encore en train de peaufiner leur chorégraphie face au miroir, dans une salle de danse abritée par des rideaux au mètre installés pour l’occasion.

Il ne reste plus qu’à profiter de leur énergie comme le groupe(respectons la neutralité) le démontre dans une récente publication en vidéo :

http://www.meipai.com/media/690018693

Les sonorités attendues seraient un mélange de K-pop (pop coréenne : Korean-pop) et C-pop.
Autre particularité du groupe, le foot, qui est présent dans beaucoup de hashtag sur leur réseaux sociaux mais également et surtout dans leur nom de groupe FFC (Fantasy Football Confederation) qui suggère que les membres seront compétentes dans ce sport, proposant des figures sur scène mais également pour représenter une jeunesse rayonnante, en bonne santé et pleine de bonnes ondes !..et non, rien de tout cela n’est inventé !

Marketing Insolite
Blog Marketing et pratiques insolites