jeudi 31 juillet 2014

Que retenir du Ecommerce Chinois en 2014

Que retenir du Ecommerce Chinois en 2014


Pour réussir en Chine, il ne suffit pas de montrer que l'on a développé quelque chose qui marche ailleurs
 Comme pour d'autres secteurs industriels, il est difficile de trouver des professionnels de talent en Chine. La main-d'oeuvre s'arrache

En 2014, le potentiel de l’e-commerce chinois c’est :

  • 632 millions d’internautes chinois dont 527 millions utilisent leur téléphone pour rester connecté pratiquement en permanence.
  • 271 millions d’e-shoppers sur l’année 2013
  • 47,6 milliards de RMB soit 400 milliards de RMB dépensés en ligne attendu à 1 trillion de yuans (environ 115 milliards d’euros) en 2015.
Les habitudes d’achats en ligne des e-shoppers chinois sont de plus en plus stables ce qui démontre que ce marché arrive bientôt à maturité (iresearch).

Qu’est ce que cela signifie pour les marques souhaitant s’établir dans l’e-commerce chinois ?

Les habitudes sont plus stables, plus prévisibles. Les prévisions sont plus fiables, les stratégies de marketing digital deviennent de plus en plus efficaces… et les consommateurs de plus en plus exigeants. Avec un secteur tel que celui-ci, il vous faut absolument mettre en place les bonnes méthodes.
Nous allons dans un premier temps aborder ce qui est directement relatif au site web ensuite passer sur la diffusion du contenu vers vos clients et enfin les modes de paiement utilisés en Chine.


Le nom de domaine du site doit être chinois

Avant toute chose votre site web doit être localisé en Chine pour bénéficier d’un nom de domaine en .cn
Pour ce faire vous devez faire une demande auprès de la CNNIC qui est un organe du ministère de l’industrie et du gouvernement chinois :
Une fois votre demande faite, obtenue et validée votre site doit impérativement suivre les règles ci-dessous pour avoir la capacité d’attirer les e-shoppers chinois

La forme du site

  • Votre site doit être en caractère chinois simplifiés
  • Des pages rapides à charger
    • L’internet chinois n’est pas aussi rapide qu’en Europe ou aux Etats-Unis ce qui veut dire que les pages contenant trop d’éléments lourds à charger tel que de grosses vidéos ou bien des images non optimisées web vont vous faire perdre un important trafic. En effet, avec la diversité de l’offre si une page met trop de temps à s’afficher le client chinois va simplement changer et aller acheter ailleurs.
  • Une page d’accueil contenant un maximum d’informations
Pour vous montrer la différence voici deux captures d’écran :
Tout d’abord le site de Taobao, incontournable de l’e-commerce chinois :

Ici se trouvent tout les « codes de design » de sites webs destinés aux internautes chinois à savoir :
  • Informations sur les prix
  • Informations sur les moyens de paiement
  • Le caddy en bas à droite qui permet de savoir d’un coup d’œil ce qui a été acheté
  • Les promotions.
Tout ceci en un clin d’œil sans avoir à changer de page ou utiliser le menu déroulant.
Ce qui est vu dès le premier coup d’œil est ce qui compte le plus. Car ce que recherchent les chinois avant tout ce sont les promotions et la comparaison entre les prix. Taobao répond à cette demande.



http://www.capitaine-commerce.com/2014/07/30/39342-les-elements-fondamentaux-a-retenir-pour-reussir-dans-le-commerce-en-chine/

Marketing Insolite
Blog Marketing et pratiques insolites

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire